Options Masters 1 et 2 à l’ENSA Marseille

  • Cours d’option S6 (Licence)
    Réalité augmentée
    Établissement: École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille
    Intervenants du MAP : Isabelle FASSE-CALVET
    Description : Cette option à pour objectif de donner aux étudiants les compléments à l’enseignement informatique obligatoire, leur permettant de s’intégrer dans la production d’agence, en leur proposant de s’emparer des connaissances et nouvelles technologies numériques relatives à la représentation et communication du projet architectural et urbain. La représentation virtuelle et réalité augmentée sont ici analysées et développées comme support de conception et de communication architecturale.
    Thèmes abordés :
    – L’acquisition et reconstruction de modèles 3D (les modèles numériques) ;
    – Les échanges de données (formats et processus) ;
    – Le tracking de caméra (reconnaissance d’objets) ;
    – Intégration d’objets virtuels dans une scène réelle (augmentation et renseignement d’objets et faits de conception) ;
    – L’analyse et le rendu d’image (représentations et simulations (lumière naturelle) ;
    – Techniques de visualisation et de positionnement (communication du projet).

 

  • Cours d’option S7-S9 (Master)
    Méthodes d’analyse scientifique de l’état de conservation du bâti patrimonial
    Établissement: École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille
    Intervenants du MAP : Livio DE LUCA, Marine BAGNÉRIS
    DescriptionLa conservation et la restauration d’un édifice historique passe par plusieurs acteurs tels que le propriétaire (maître d’ouvrage), les maîtres d’oeuvre, les tailleurs de pierre et des scientifiques (conservateurs, micro biologistes, chimistes, géologues, spécialistes des matériaux, architectes, historiens et ingénieurs). La diversité d’experts intervenant dans le projet de restauration du bâtiment nécessite donc de fédérer l’ensemble de données produites par chaque corps de métier, et de mettre en place des méthodes et des outils communs collaboratifs d’aide à la décision pouvant servir à ces profils d’experts et pouvant fournir des outils transversaux aux diverses disciplines. La description et la compréhension de l’état de conservation d’un édifice historique se sert d’un nombre élevé et très hétérogène de sources documentaires (textuelles, graphiques, vocales) et de données analytiques (provenant de l’analyse de prélèvements, données provenant de capteurs métriques, radiométriques, thermohydriques, données cartographiques, etc.), qui peuvent fournir des informations historiques, archéologiques et constructives sur l’ouvrage patrimonial. En s’inscrivant dans un contexte fortement pluridisciplinaire, ce cours a l’ambition de fournir aux étudiants un ensemble d’éléments d’ordre technique concernant les méthodes contemporaines d’analyse scientifique de l’état de conservation du bâti patrimonial en les intégrant au sein d’une présentation plus générale de l’écosystème de la conservation et de la pratique de la restauration de monuments historiques.